Se réapproprier nos crevettes nordiques

Par Sandrine Leblanc-Florent

Professionnelle de recherche, CIRADD

Fichier 8sandrine
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Crédit photo: Claude Lafond – Biodôme 1

La crevette nordique est une espèce écocertifiée par le Marine Stewardship Council (MSC), une certification reconnue mondialement, et est recommandée par Ocean Wise2. Pour qu’une espèce reçoive ces reconnaissances, elle doit être abondante et l’effort de pêche ne doit pas mettre en péril sa pérennité, les méthodes de pêche utilisées doivent être respectueuses de l’écosystème marin où elle se trouve, puis le respect des lois et l’adaptation aux changements basés sur les découvertes scientifiques est de mise dans la gestion.3,4

Aussi, au niveau local, la crevette nordique est de retour sur la liste des espèces de Fourchette bleue en 2020, alors qu’elle avait été retirée en 2019 suite à la diminution des stocks l’année précédente5. Or, la situation s’est stabilisée en 2019, c’est ce qui lui permet de retrouver une place sur la liste de Fourchette bleue cette année 6,7 Lorsqu’une espèce y figure, cela indique que dans le Saint-Laurent, elle se trouve en quantité suffisante, la technique de pêche utilisée est respectueuse et il s’agit d’une espèce peu consommée au Québec 8. Par contre, malgré ces certifications et recommandations, il s’agit d’une espèce nécessitant une haute surveillance, car en dépit de la stabilisation de 2020, ces dernières années, les quotas ont été réduits pour les pêcheurs en raison de la diminution de son stock 6,9

Figure 1: Quotas des crevettes nordiques selon les zones entre 2010 et 2019
L’ajout de la crevette nordique à la liste de Fourchette bleue en 2020 semble opportun pour sa valorisation au Québec, et ce particulièrement cette année en raison des problématiques majeures s’étant aggravées pour les pêcheurs de crevettes nordiques en contexte de Covid 19 7
En effet, avec la Covid 19 et la fragilisation du commerce international, un défi additionnel s’installe. Selon les représentants des transformateurs locaux, les stocks de crevettes nordiques pêchées en 2019 ne sont pas écoulés chez les transformateurs. Les pêcheurs ne peuvent plus se fier aux clients internationaux cette année, ce qui a fait baisser lourdement la demande. Alors qu’en 2019 les pêcheurs recevaient en moyenne 1,42$ la livre de crevettes nordiques, une offre émise aux transformateurs en 2020 était de 1,02$ la livre, puis ceux-ci ont fait une contre-offre à 0,67$ qui nécessitera d’autres négociations 10. Cette réalité est problématique pour les pêcheurs, car les frais élevés d’exploitation des bateaux ne justifient pas leur séjour en mer, bouleversant la saison de la pêche pour les travailleurs de ce secteur 11.

Afin de remédier à la situation, l’achat local par les consommateurs et consommatrices du Québec serait une solution pour les pêcheurs de crevette nordique. En effet, un engouement au niveau local permettrait de créer une nouvelle demande et de diminuer la dépendance au commerce international 1. Puis, la crevette nordique est une pêche écocertifiée, ce qui n’est pas le cas pour l’ensemble des espèces de crevettes tropicales importées au Québec. La crevette nordique serait également un choix à privilégier d’un point de vue environnemental 2,8. De plus, au niveau nutritionnel il s’agit d’un produit de qualité n’ayant rien à envier aux crevettes importées 12.

Lafond, C. (s.d.) Crevette nordique. Repéré sur le site d’Espace pour la vie https://espacepourlavie.ca/faune-biodome/crevette-nordique

Ocean Wise Seafood Program. (2020). Shrimp : Northern pandalus borealis. Repéré à https://seafood.ocean.org/seafood/type/shrimp/#shrimp-northern-pandalus-borealis-58

Marine Stewardship Council (MSC). (2020). Le référentiel pêcherie du MSC. Repéré à https://www.msc.org/fr/certification-msc/referentiel-pecheries-msc

Ocean Wise Seafood Program. (2020). Produits de la mer durables. Repéré à

https://seafood.ocean.org/produits-de-la-mer-durables/

Patterson, G. (2019, 19 février). La crevette nordique retirée de la Fourchette bleue 2019. Radio Gaspésie. Repéré à https://www.radiogaspesie.ca/nouvelles/la-crevette-nordique-retiree-de-la-fourchette-bleue-2019/

Bérubé, J. (2020, 11 février). La crevette nordique se porte mieux. Radio-Canada. Repéré à https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1517513/crevette-nordique-stock-peche

Lévesque, I. (2020, 3 mars). La crevette de retour dans la liste Fourchette bleue 2020. Ici première. Repéré à https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/bon-pied-bonne-heure/segments/entrevue/157260/crevette-fourchette-bleue-peche-durable

Exploramer. (2020). Qu’est-ce que Fourchette bleue ? Repéré à https://exploramer.qc.ca/quest-ce-que-fourchette-bleue/

Radio-Canada. (2019, 27 mars). Importante baisse des quotas de crevettes pour les pêcheurs de la Côte-Nord. Repéré à https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1160915/baisse-quotas-peche-crevette-cote-nord-2019-tac

10  Gagné, G. (2020, 5 juin). La crevette nordique et les stades. Le Soleil. Repéré à https://www.lesoleil.com/actualite/en-region/la-crevette-nordique-et-les-stades-

11 Lanoie, V. (2020, 29 mai). Les crevettiers du Golfe s’unissent pour interpeller Ottawa. TVA CIMT-CHAU. Repéré à https://cimtchau.ca/nouvelles/les-crevettiers-du-golfe-sunissent-pour-interpeller-ottawa/ 

12 Blais, C. (s.d.). Tout sur les crevettes. Repéré à https://www.ricardocuisine.com/chroniques/chimie-alimentaire/445-tout-sur-les-crevettes